Les polémiques

Vont bon train une fois de plus, dans le monde « pacifique » de l’Aikido. Depuis 1976 mon heure de début, il n’y a jamais eut de moments calmes dans l’aikidosphère.

Toutes ces agitations sont parfois pénibles. Même si parfois certains agitateurs ne font que crier pour qu’on les remarque, ou juste pour défendre leurs intérêts (pas toujours louables), aujourd’hui les apparatchiks des structures officielles continuent à confondre leur mission, celle de défendre les intérêts de l’Aikido, et leurs volontés de domination, de contrôle.  Il n’y a pas de concurrence en Aikido, puisqu’il n’y a pas de combat.

Ou alors on m’aurait menti ?

L’aikido se perd, ou plutôt les hommes sont en train de perdre l’Aikido. Le bucher des vanités….est éteint. Les illusions perdures, l’ego reste roi.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion